French

 

Bienvenue dans le parc national de Joshua Tree

Deux écosystèmes désertiques distincts, le Mojave et le Colorado, convergent dans le parc national de Joshua Tree. Une diversité fascinante de plantes et d’animaux a élu domicile sur cette terre sculptée par des vents forts et des pluies torrentielles rares. Un ciel nocturne étoilé, une riche histoire culturelle et des particularités géologiques surréalistes ajoutent à l’émerveillement de cette vaste région sauvage de Californie du sud.

Ce parc de 320 717 ha compte quelques rares installations. C’est pour cette raison que l’on peut qualifier Joshua Tree de réel désert, bien qu’il soit situé à quelques heures de voiture seulement de Los Angeles, San Diego, Las Vegas et Phoenix. Des millions de personnes visitent le parc chaque année pour pratiquer des activités comme la randonnée, le camping, la photographie, l’escalade ou tout simplement pour admirer ses paysages désertiques sereins. À Joshua Tree, la haute saison commence en octobre et se termine en mai. Les mois d’été sont extrêmement chauds avec quelques orages dangereux et extrêmement forts.

Heures et saisons d’ouverture

Le parc national de Joshua Tree est ouvert 24 heurs sur 24, toute l’année. Les centres d’accueil de Joshua Tree, d’Oasis à Twentynine Palms et de Cottonwood sont ouverts tous les jours. Le centre de la nature de Black Rock est ouvert d’octobre à mai. Tous les centres d’accueil ont des expositions, des informations sur les choses à faire et à voir et des librairies de l’Association du parc national de Joshua Tree. Des promenades guidées par des gardes forestiers sont proposées toute l’année.

 

Ressources naturelles et culturelles

Un groupe varié de plantes et d’animaux qui ont dû s’adapter pour survivre et prospérer dans cet environnement désertique y vivent. En s’adaptant, ils ont pu faire face à la rareté des ressources en eau et aux températures extrêmes. Admirez ces créatures vivantes extraordinaires, mais rappelez-vous qu’ils y habitent et que nous ne faisons que passer. Lorsque vous marchez hors des sentiers, vous pouvez causer des dommages à la faune, aux plantes et aux ressources culturelles ou les perturber.

Le parc national de Joshua Tree comporte des parties de deux habitats désertiques distincts, le Colorado et le Mojave. La plupart du parc se trouve dans la zone de transition située entre les deux. La partie occidentale du parc, dont les altitudes sont supérieures à 914 m, est le désert de Mojave. Vous y trouverez des arbres de Josué, des empilements rocheux, des pins à pignons et des figuiers de Barbarie. Le désert qui est situé à des altitudes élevés est plus frais et plus humide. Le désert du Colorado se trouve dans la partie sud du parc, après le jardin des cactus Cholla. À une altitude inférieure à 914 m, cet environnement désertique est plus sec et plus chaud. Les créosotiers dominent ce paysage avec des ocotillos, des palo verde à écorce verte et des fleurs sauvages au printemps si les conditions sont favorables.

La faille de San Andreas, l’une des plus actives failles sismiques du monde, longe la limite sud-ouest du parc et est visible depuis plusieurs points d’observation. En outre, il existe de nombreuses lignes de faille qui traversent directement le parc.

Vous pourrez voir dans toutes les parties nord du parc des amoncellements rocheux. Ces amoncellements se sont formés sous-terre il y a plusieurs milliers d’années à la suite de l’activité volcanique et de la tectonique des plaques. Le magma, lors de son refroidissement dans les profondeurs de la terre, a pénétré dans la roche sus-jacente appelée gneiss de Pinto, créant une roche connue sous le nom de monzogranite. Lorsque le granite s’est refroidi et cristallisé sous-terre, des fissures se sont formées. Le granite a continué à remonter à la surface, les eaux souterraines ont élargi les fissures et le gneiss s’est buriné et érodé. Au fur et à mesure que les sols disparaissaient, le monzogranite fissuré et érodé était exposé à l’air sous forme d’empilements rocheux. Admirez les formations rocheuses du parc. Il est interdit de peindre, graver ou dessiner sur les empilements.

Il est interdit et dangereux pour la faune et les êtres humains de s’approcher, de nourrir, de toucher, de capturer ou de harceler les animaux sauvages du parc. Si vous traitez la faune avec respect en ne vous approchant pas d’elle ou en ne la nourrissant pas, vous l’aidez à vivre normalement. En permettant aux animaux sauvages de rester sauvages, vous assurez leur sécurité et la vôtre.
Il existe 750 espèces environ de plantes vasculaires dans le parc dont près de la moitié sont des plantes annuelles, tout comme les nombreuses fleurs sauvages qui fleurissent au printemps. Le parc a un nombre impressionnant d’arbres, d’arbustes, de cactus et de plantes rares.
L’histoire humaine de la région remonte à plus de 10 000 ans. Aujourd’hui, quinze tribus amérindiennes considèrent le parc comme leur demeure ancestrale, en particulier les Serrano, Chemehuevi et Cahuilla. Les tribus traditionnellement associées au parc collaborent avec celui-ci pour mieux comprendre et protéger ces paysages. Les Amérindiens, les mineurs et les éleveurs occupaient ce qui est devenu maintenant le parc national Joshua Tree. Pour des personnes inexpérimentés, de nombreux sites archéologiques semblent contenir des déchets, alors qu’il s’agit de témoignages historiques ou préhistoriques de l’existence passée des précédents habitants de la région. Merci de ne pas perturber ces sites. Aidez-nous à protéger l’histoire du parc en prenant une photo de ce que vous avez trouvé, en notant le lieu et en signalant la découverte à un garde forestier dans n’importe quel centre d’accueil.
 

Nourriture et couchage

Il existe neuf terrains de camping dans le parc national de Joshua Tree. Pendant la haute saison, les réservations sont obligatoires dans certains terrains de camping. Pour obtenir plus d’informations sur les terrains de camping du parc et faire des réservations, consultez le site : https://www.recreation.gov
Il n’existe pas de logement à l’intérieur du parc national de Joshua Tree. De nombreuses communautés voisines du parc disposent de logements.
Certains parkings du parc permettent le stationnement de nuit aux randonneurs aventureux en quête d’expérience de vie sauvage nocturne. N’oubliez pas dans ce cas de randonner à une distance de 1,6 km du parking et de mettre en pratique les principes écologiques de « Ne laisser aucune trace ».
Il n’existe aucun service dans le parc. Vous pouvez trouver des restaurants et des magasins d’alimentation dans les communautés avoisinantes.
 

Sécurité

Nous voulons que votre séjour dans le parc national de Joshua Tree soit agréable et se passe en toute sécurité. Veuillez garder ces informations à l’esprit et n’oubliez pas de bien préparer votre séjour. En fin de compte, vous êtes responsable de votre propre sécurité.

Si vous vous trouvez dans un endroit où vous pouvez utiliser votre téléphone portable, composez le 911. La réception des téléphones portables est difficile voire inexistante dans le parc. Vous pouvez trouver des téléphones d’urgence dans le poste de gardes forestiers d’Indian Cove, sur le patio du centre d’accueil de Cottonwood et sur le parc de stationnement d’Intersection Rock à proximité du terrain de camping de Hidden Valley. N’oubliez pas de partager votre itinéraire de voyage avec vos amis et votre famille.

Pendant l’été, attendez-vous à des températures élevées, à une lumière solaire intense et à une faible humidité. Buvez beaucoup d’eau pour éviter la déshydratation dans un environnement désertique aride. Buvez au moins quatre litres d’eau par jour pour éviter les pertes dues à la transpiration.

Il n’y a pas d’eau dans le parc. De l’eau potable est disponible dans quelques endroits seulement situés en bordure du parc :

  • Centre d’accueil d’Oasis à Twentynine Palms
  • Poste d’entrée ouest
  • Terrain de camping de Black Rock
  • Terrain de camping de Cottonwood
  • Poste de gardes forestiers d’Indian Cove

N’oubliez pas de vous alimenter ! Vous avez besoin d’absorber des calories pour procurer à votre organisme l’énergie dont il a besoin pour soutenir vos activités de plein air. Les jours où il fait chaud, il est bon de manger des en-cas salés qui permettent à votre organisme de remplacer les électrolytes perdus en transpirant. Pour vous protéger des rayons du soleil, portez des vêtements amples de couleur claire et un chapeau à large bord. Appliquez un écran solaire sur toutes les parties de peau exposées. Protégez vos yeux avec des lunettes de soleil.

Préservez le caractère sauvage de la faune. Un animal sauvage peut être dangereux si vous vous en approchez. Les animaux sauvages peuvent être porteurs de maladies mortelles comme le hantavirus, la peste et la rage. Observez toujours la faune depuis un lieu sûr comme votre voiture ou en vous tenant à distance. Ne vous approchez pas des animaux pour les prendre en photo et apprenez à vos enfants à ne pas les pourchasser ou les ramasser.

N’alimentez jamais la faune. Il s’agit d’une habitude malsaine pour les animaux qui peut les amener à devenir agressifs envers les êtres humains. Conservez les aliments dans des conteneurs à parois rigides ou dans votre véhicule et placez vos ordures dans des poubelles pour empêcher les corbeaux, les coyotes et autres animaux de les manger.

Quelques animaux venimeux vivent dans le parc, dont des serpents à sonnettes, des scorpions et des veuves noires. Lorsque vous faites de la randonnée ou de l’escalade, faites attention où vous mettez vos mains ou pieds. Évitez de marcher ou d’atteindre des endroits que vous ne pouvez pas voir. Les abeilles peuvent vous attaquer lorsque leurs ruches sont menacées. Écoutez les bourdonnements et restez à distance.

Les abeilles à la recherche d’eau sont attirées par toute source d’humidité, transpiration humaine comprise. Ne les tapez pas pour éviter les piqûres. Gardez les aliments et les boissons à l’intérieur de votre véhicule. Gardez les fenêtres de votre voiture fermées et faites attention en sortant de votre véhicule.
Les routes du parcs sont étroites et sinueuses avec des accotements meubles et sablonneux. Conduisez prudemment et respectez les limites de vitesse affichée. De nombreux animaux sauvages, dont des tortues du désert en voie de disparition, ont été tués par des voitures dépassant les limites autorisées.

Si vous souhaitez vous arrêter pour observer la faune ou contempler le paysage, utilisez les voies d’arrêt revêtus ou les parcs de stationnement. Ne vous arrêtez pas sur la voie de circulation pour éviter de provoquer un accident.

La conduite tout-terrain est interdite. Le milieu désertique est plus fragile qu’il ne semble. La conduite tout-terrain crée des ornières, perturbe les drainages existants, tasse le sol et laisse des cicatrices visibles pendant des années. Les plantes écrasées et déracinées risquent de ne pas s’en remettre. Des terriers ont sans doute été détruits et des animaux ont pu trouver la mort ou être blessés.

Emportez une quantité d’eau supplémentaire dans votre véhicule lorsque vous voyagez. Si vous tombez en panne, restez près de votre véhicule.
Les orages et crues éclair peuvent être puissants et soudains. Évitez les canyons et les chutes d’eau pendant les orages et soyez prêts à vous déplacer vers des zones plus élevées. En conduisant, faites attention à l’eau qui s’écoule par les irrégularités de la route. N’essayez pas de conduire sur des routes immergées dans l’eau. Rappelez-vous : faites demi-tour, ne vous noyez pas.
Vous prévoyez de faire une randonnée, de l’escalade ou de la bicyclette par une journée de forte chaleur ? Prévoyez d’emporter 8 litres d’eau par personne et par jour. Buvez abondamment, n’économisez pas l’eau. Lorsque vous en avez bu la moitié, faites demi-tour.

Évitez de faire de la randonnée en solitaire. Que vous soyez en groupe ou non, communiquez à un ami ou à un parent l’itinéraire et l’heure de retour prévus. Emportez un carte et une boussole, et apprenez à vous en servir. Vérifiez les prévisions météorologiques avant de partir en randonnée, même si le temps du désert peut changer soudainement. Emportez une lampe frontale lors de chaque randonnée, même courte. Souvenez-vous que le premier principe écologique de « Ne laisser aucune trace » est de bien planifier et d’être prêt.

Emportez une trousse de premiers soins complète. Ajoutez un peigne et du ruban adhésif à la trousse. Ils peuvent s’avérer bien utiles pour retirer les cholla et autres épines de cactus de la peau. Autres articles suggérés pour les randonneurs du désert : pinces à épiler, épingles à nourrice, pansements de différentes tailles, pommade antibiotique, lingettes antiseptiques, bandes pour blessures antiseptiques, moleskine ou ruban adhésif pour les ampoules, pansements compressifs, ibuprofène, aspirine, comprimés antihistaminiques, aliments en supplément, en-cas salés et couverture de secours. Il ne s’agit pas d’une liste exhaustive, mais d’un début pour vous permettre de commencer à planifier votre visite.

Connaissez votre niveau d’aptitude et ne prenez pas de risques. Le désert peut être mortel.
Il existe de nombreux anciens sites miniers dans le parc. Si vous décidez de les visiter, soyez très prudent et ne pénétrez jamais dans les tunnels ou puits des mines.
Les températures en hiver peuvent descendre bien en dessous de 0ºC. L’hypothermie peut représenter un danger même à des températures supérieures à 0ºC. Portez plusieurs épaisseurs de vêtements pendant les mois plus froids. Pendant les courtes journées d’hiver, certains randonneurs se trompent dans le calcul du temps qui leur sera nécessaire pour terminer leur randonnée. Aux alentours du solstice d’hiver, prévoyez d’être de retour au point de départ du sentier de randonnée à 16h00.
 

Accès

Nous nous efforçons de rendre nos installations, services et programme accessibles à tous. Pour en savoir plus, rendez-vous dans un centre d’accueil, demandez à un garde forestier, appelez ou consultez notre site Web.

Temps

Les journées sont en général claires avec un taux d’humidité inférieur à 25 %. Les températures sont plus agréables au printemps et en automne avec des maxima autour de 29ºC et des minima autour de 10ºC. En hiver, les journées sont plus fraîches avec des températures de 15ºC environ et les nuits sont glaciales. Il neige parfois à des altitudes plus élevées. Les étés sont chauds avec des températures de 38ºC minimum pendant la journée et de 24ºC environ la nuit.

Animaux de compagnie

Les animaux de compagnie occupent un place importante dans notre vie, apportant compagnie, amour et joie à leurs propriétaires. Bien que les règlements ne permettent pas aux animaux de compagnie de vous accompagner sur les chemins de randonnée, dans l’arrière-pays ou dans les bâtiments du parc, il existe de nombreuses autres solutions alternatives à découvrir lors de votre prochaine visite du parc national de Joshua Tree avec votre animal favori.

Règlement concernant les animaux de compagnie

  • Les animaux de compagnie doivent toujours être tenus en laisse. Les laisses ne doivent pas dépasser 1,8 m de long.
  • Les animaux de compagnie ne doivent pas s’éloigner de plus de 30,5 m d’une route, d’une aire de pique-nique ou d’un terrain de camping.
  • Les propriétaires doivent ramasser les excréments de leurs animaux de compagnie. Ne laissez aucune trace.
  • Les animaux de compagnie sont interdits sur les sentiers ou dans l’arrière-pays.
  • Les contrevenants à ce règlement sont passibles d’une amende.

N’oubliez pas d’emporter suffisamment d’eau pour votre animal de compagnie. Il est fortement déconseillé de laisser votre animal de compagnie dans un véhicule sans surveillance, en particulier lors des jours de grande chaleur.

Last updated: April 23, 2019

Contact the Park

Mailing Address:

74485 National Park Drive
Twentynine Palms, CA 92277-3597

Phone:

(760) 367-5500

Contact Us