Nager dans les parcs nationaux

Tous les étés, des millions de visiteurs fréquentent nos parcs nationaux pour profiter du soleil et de l’eau. De manière générale, les parcs nationaux offrent un accès aux rivières, lacs, et océans où les visiteurs peuvent se baigner, nager, aller en bateau, faire du surf, pêcher, etc.

Attention ! Nager dans un parc national n’est pas la même chose que nager dans une piscine!
Le courant, la profondeur, la température, et le contenu de l’eau peuvent changer de facon soudaine. Il faut aussi faire attention à la distance entre les deux berges car celle-ci peut être trompeuse. La météo peut aussi changer sans avertissement.

Tous les parcs nationaux ont établi leurs propres règles de natation. Dans certains parcs, nager ou se baigner est permis, d’autres non.

Dans les parcs nationaux, la noyade est responsable de plus de 400 morts entre 2007 et 2013. Ce nombre pourrait être d’autant plus important si ce n’était pour les efforts des équipes de secours “Search and Rescue” chaque année. La plupart de ces incidents sont dus à un manque de connaissances en natation, une surestimation de ses capacités physiques, une ignorance des risques, ou un manque de gilet(s) de sauvetage.

Voici une liste de ce que vous pouvez faire pour assurer votre sécurité aquatique et nautique :

  • Apprendre à nager: Il s’agit de connaître les mouvements, comprendre ses limites, apprendre ce que signifie la sécurité aquatique et savoir comment se préparer pour empêcher une noyade.
  • Connaître les lois du parc: Avant d’aller au parc, il est important de vérifier le site web du parc ou de contacter le parc afin de savoir ce qui est permis et ce qui n’est pas permis de faire. Vous verrez que certains parcs encouragent la natation, d’autres non. Cette information peut se trouver dans la section “Préparer sa visite” sur le site du parc en cherchant sur nps.gov.
  • Vérifier la météo: Il est important de regarder la météo et les notices du parc pour s’assurer que les conditions soient optimales pour aller dans l’eau. Les notices peuvent se trouver sur le site du parc (nps.gov), à l’accueil ou à la station de garde forestière. Lorsque vous êtes à votre destination, chercher les panneaux d’annonces car ils peuvent indiquer des changements de météo ou des conditions de l’eau. Faites attention au ciel afin de vous assurer qu’il n’y a pas de changements climatiques. Pour apprendre plus sur comment assurer la sécurité lors d’évènements météorologiques, allez sur le site : « NOAA’s Weather Ready Nation ».
  • Obéir aux panneaux: Suivez les règles de natation à tous moments. Après avoir étudié les risques, les parcs ont établi des lieux où il y a le moins de risques pour nager. Trop souvent, l’eau peut apparaître calme alors que le courant est super puissant. Les nageurs peuvent rester coincés sous l’eau à cause de débris ou d’objets submergés. Il y a aussi un risque d’hypothermie à cause de la température de l’eau sous la surface. Quelqu’un est hypothermique lorsque la température de son corps décroit de façon soudaine, ceci peut causer des blessures ou la mort chez l’individu.
  • Porter un gilet de sauvetage: Etre un champion en natation n’élimine pas le risque de la noyade. Dans beaucoup de cas, cette fausse assurance peut encourager certains nageurs à prendre des risques trop importants. Ainsi, il est important de porter un gilet de sauvetage de la bonne taille qui est certifié par le “ US Coast Guard” lorsque vous êtes dans l’eau ou à bord d’un bateau. Les maitres-nageurs ne sont pas présents dans tous les parcs. Il est possible que les forces de secours aient du mal à vous atteindre si vous vous trouvez dans une région difficile d’accès. Nager à contre-courant peut vite devenir fatiguant. Votre gilet de sauvetage peut vous aider à flotter lorsque vous attendez que quelqu’un vienne vous aider.
  • Le courant de l’eau est plus puissant que les meilleurs nageurs: Il est aussi trompeur, ne vous laissez pas avoir! Le simple fait d’être dans l’eau peut suffire pour qu’un courant vous emporte. Restez suffisamment loin du courant afin d’empêcher qu’il ne vous emporte. Trouvez un endroit protégé pour vous baigner.
  • Dans les océans ou le long des estuaires, faire attention aux vagues et aux marées: La marée change de sens environ toutes les 6 heures. Chaque année, baigneurs, explorateurs de grottes et alpinistes se retrouvent piégés par la marée montante. Observez la table des marées et faites attention aux marées. Si la marée vous piège, trouvez un endroit où l’eau ne vous atteindra pas et appelez les secours
  • Nager où il y a des maitres-nageurs: Certains parcs nationaux offrent des endroits où vous pouvez nager et où un maitre-nageur surveille l’eau. Selon certains experts, la probabilité de se noyer où travaille un maître-nageur est de 1 sur 18 millions. Suivez les panneaux et consultez les horaires des maitres-nageurs avant d’aller vous baigner
  • Surveiller les enfants: Les enfants doivent porter leurs gilets de sauvetage lorsqu’ils sont prêts de l’eau. Choisissez quelqu’un de responsable dans votre groupe pour surveiller les enfants prêts de l’eau. Il suffit d’un instant d’inattention pour qu’un enfant se noie
  • Ne pas consommer d’alcool ou de drogues: Ces substances influencent votre jugement ainsi que votre coordination, surtout si vous essayez de nager sans un gilet de sauvetage. Il est interdit de conduire un bateau, kayak, paddleboard lorsque vous êtes sous l’influence d’alcool ou de drogues dans tous les parcs nationaux.

Si vous ne connaissez pas les régulations, si la source d’eau ne vous est pas familière ou si vous n’avez pas de gilet de sauvetage, n’essayez pas de nager. Il suffit d’un moment d’inattention pour que quelqu’un se noie.

Ne vous noyez pas! Apprenez à nager, préparez –vous pour assurer votre sécurité aquatique et apportez un gilet de sauvetage lorsque vous allez vous baigner dans un parc national.
Don't forget to add metadata to your article. This is where you select tags and related parks so your article can appear on sites across NPS.gov. It's also where you add a listing description (required) and image, which appear in shared content listings and the API.